L’OEUVRE DE LA CRÉATION
LES ENGENDREMENTS
JUIFS OU HÉBREUX
ISRAËL ET LES NATIONS
MESSIANISME
THÈMES FONDAMENTAUX

BONNE FÊTE DE PESSAH!

par Bella Bel-Ange, le 11/04/22

Bonne fête de Pessah!

 

"Ce Chabbat, qui précède la fête de Pessa'h, trouve une place particulière dans l'ordonnance du calendrier: il est nommé le Chabbat Haggadol, le "Grand Chabbat". Ce titre de Chabbat de la grandeur, la Tradition nous l'explique de deux manières. D'une part, en référence au dernier Chabbat que nos ancêtres ont passé dans leur propre exil, au temps des Hébreux en Egypte; et, d'autre part, en préfiguration du dernier Chabbat de l'histoire des hommes qui précèdera l'accès au temps du Messie pour toute l'humanité" . (Manitou: Ki Mitsion. p.177)

 

Chabbat dernier, Chabbat Haggadol, fut un Chabbat de transition entre l'émotion de la libération d'un monde ancien (l'esclavage en Egypte) et la préparation au voyage qui nous mènera vers des destinées futures, porteuses d'espoir. Ce mélange de patience et d'impatience est la condition de l'homme par rapport à toute espérance.

Ce même Chabbat, nous avons lu également la prophétie du Prophète Malachie qui nous rappelle la permanence de cette condition humaine: l'homme est constamment inséré dans la mémoire de son passé et constamment tendu vers l'avenir des promesses. Le Prophète Malachie nomme ces deux mondes: "le cœur des pères et le cœur des fils". Les pères, détenteurs de promesses divines, et les fils, dont le rôle est de réaliser ces promesses.

Ce lien indélébile entre l'ancien et le nouveau est celui qui doit permettre à Israël, revenu sur sa terre, de réaliser son rôle au sein de notre peuple et au sein de l'humanité.

Certes, les évènements récents en Israël, en France, en Ukraine, en Russie, en Iran… sont source d'une profonde inquiétude, mais Manitou nous rappelle que si Israël remplit sa mission, ce dernier Chabbat que nos ancêtres ont passé dans leur propre exil, est "une préfiguration du dernier Chabbat de l'histoire des hommes, qui précédera l'accès au temps du Messie pour toute l'humanité". 

Nous retrouvons ce même discours chez Rabbi Yehochoua: "En Nissan, ils ont été libérés, en Nissan, ils seront libérés" (Talmud – Rosh Hashana 11a).

 

En espérant que ce Pessah sera le dernier Pessah en exil pour tous les juifs du monde et que très prochainement, nous pourrons, ensemble, sur notre terre d'Israël, fêter notre indépendance, Yom Haatsmaout.

Bonne fête de la délivrance!

Bonne fête de Pessah!

 

Mme Bella Bel-Ange





Donnez votre avis ou posez vos questions aux intervenants et nous vous y repondrons

Merci de copier les lettres affichées*

patricia barbou

12 Avril 2022 à 18h34

bonjour,
je souhaite m inscrire a la conférence du 19 juin sur la laïcité .
CORDIALEMENT
PATRICIA B