L’OEUVRE DE LA CRÉATION
LES ENGENDREMENTS
JUIFS OU HÉBREUX
ISRAËL ET LES NATIONS
MESSIANISME
THÈMES FONDAMENTAUX

FÊTES ET CALENDRIER

"Lou'ah HaTorah", le calendrier hébraïque fait vivre, par un itinéraire d'expériences spirituelles, à travers le temps de l'année, toute la signification de l'histoire du monde. Il est monothéiste, les années sont solaires, les mois lunaires, mais la recherche de la vérité absolue se trouve dans la correspondance des deux dimensions ensemble et dans leur unité.





  • POURIM

    Pourim, le principe de la survie d'Israël

    Le jour de Pourim inaugure la fin de l'hébraïsme avec la commémoration de la délivrance de la menace de destruction qui pesait sur la communauté juive au temps de Mordekhaï et d'Esther. Jusqu'à la fin de la période du premier Temple, quatre siècles avant l'ère actuelle, l'atmosphère était saturée de prophétie hébraïque. Le peuple des Hébreux est une réalité historique et non pas un fait de croyance, il fait partie de l'histoire des hommes, mais l'exil de Babel, dans l'Empire perse, met fin à l'hébraïsme : la prophétie s'arrête et le temps s'ouvre du judaïsme, plusieurs siècles avant l'ère chrétienne. Le judaïsme se définit dès lors par sa fidélité à la vérité hébraïque de la Bible, par la connaissance à l'enseignement antérieur de la prophétie hébraïque, au temps des maîtres de la Grande Assemblée, du prophète 'Ezra et de Mordekhaï, le Juif. Le judaïsme est donc la “religion” de la loi morale ; essentiellement un monothéisme éthique selon la Tradition rabbinique telle qu'elle est formulée dans le Talmud, le Zohar et les Midrashim.

    À venir