Poser votre question
à l'intervenant

Michel AMRAM

INTERVENTIONS

BIOGRAPHIE

Michel Amram est né en 1950 à Constantine en Algérie française.

1956 : sa famille s'installe à Paris. Etudes classiques et études juives. Impliqué très jeune dans le monde des arts avec son père Roberdhay, précurseur en 1945 du Lettrisme. Militant au Mouvement de jeunesse juive sioniste religieux Bné Aqiva.

1969 : il s'engage, dans le cadre des accords France-Israël, dans l'armée israélienne, incluant un séjour au kiboutz 'Ein Hanatsiv.

1971 : de retour à Paris, il travaille dans l'imprimerie familiale et écrit le programme éducatif des dix années à venir pour le Mouvement Bné Aqiva où il milite pour la 'Alya.

5741 (1980) : il immigre à Jérusalem avec sa famille et ouvre une imprimerie. Il aide à la traduction de plusieurs livres en français du Rav Shlomo Aviner, chef de file de la pensée du Rav Kook, premier Grand-Rabbin d'Israël renaissant sur sa terre. Combattant émérite de Tsahal, Armée de Défense d'Israël, il a le rôle d'infirmier dans les blindés.

5753 (1993) : Il imprime les brochures « Mayanot » du Rav Professeur Yéhouda Léon Askénazi, Manitou. Il étudie durant six ans, en externe, à la Yéshiva Atéret Yéroushalayim du Rav Shlomo Aviner en Vieille Ville de Jérusalem.

Il transforme son imprimerie en studio floral, vins israéliens, chocolats et plantes. Il laisse à un de ses fils l'activité florale pour s'adonner à sa passion plastique et à l'écriture juive.

5772 (2011) : il aide à la préparation de la thèse sur la Cabale de Rabi Moshé 'Hayim Luzzato par le Rav Mordekhai Chriqui, MA 'Université Concordia Canada, président de l'Institut Ramhal à Jérusalem. Il participe à la traduction en français de l'ouvrage fondamental de Cabale de Rabi Moshé 'Hayim Luzzato : "Les Cent Trente-Huit Introductions à la Sagesse de vérité", ainsi qu'à son "Discours de la Délivrance", Éditions Ramhal, Jérusalem.

5773 (2012) : il aide à la rédaction du livre "Naissance d'Israël" du Rav Yossef Attoun.

Il participe à de nombreuses expositions plastiques où ses œuvres et celles de Roberdhay apparaissent : Jérusalem, Tel Aviv, Matsada etc. Il suit de près le marché des arts en plein boom en Israël.

Depuis 5777, il rédige chaque semaine "Fixe des temps de Torah" sur la parasha.